Métaux stratégiques et Intelligence économique offensive

Nous reprenons ici un billet initialement publié par M.Didier Julienne que nous tenons à remercier pour son aimable autorisation.

Didier Julienne est stratège des ressources naturelles et intervient dans l’industrie, la finance et auprès de gouvernements. Antérieurement, il travaillait au trading des métaux stratégiques du métallurgiste européen Comptoir Lyon Alemand Louyot, dans les directions du chimiste des métaux précieux américain Engelhard puis chez le mineur russe de métaux stratégiques, Norilsk Nickel. Longuement administrateur indépendant d’entreprises, il préside différentes sociétés.

Il participe à de nombreuses conférences et à différents rapports gouvernementaux notamment sur le secret des affaires, la constitution de stocks stratégiques, les métaux critiques, ....

Il est diplômé de l’Université d’Aix-Marseille, d’HECemba, auditeur de l’INHES, de l’IHEDN, du CHEDE.


À la fin du XXe siècle, il n’y a pas si longtemps, en France, après la métallurgie de Pechiney et celle de Metaleurop, mais avant Arcelor, le Comptoir Lyon Allemand, l’un des 4 leaders mondiaux dans la métallurgie et la chimie des métaux stratégiques, disparaissait après 200 ans d’existence.

Disparaissait avec lui l’élément central d’une doctrine nationale des métaux et métalloïdes stratégiques c'est-à-dire l’entreprise française qui regroupait des savoir-faire industriels uniques (affinage, éco-conception et recyclage) dans le platine palladium, rhodium, iridium, ruthénium…, mais également dans l’argent et l’or, ainsi que dans les terres rares et un tas d’autres matières se terminant en ium ; disparaissaient également des stocks de métaux stratégiques cédés à l’étranger sans contrepartie pour notre pays ainsi qu’un réseau de trading qui garantissait un approvisionnement sans pénurie.

Cela n’aurait pas été si simple si l’IE défensive française avait la place qu’elle détient aujourd’hui.

Il y a quelque temps j’indiquais sur un billet des Échos le lien entre IE et matières premières. La dernière conférence de Global Link le mois dernier à l’Assemblée nationale était également l’occasion de renouveler le lien entre IE offensive et métaux stratégiques. Comment l’IE peut-elle contribuer à ce sujet ? … Lire la suite